mardi 15 novembre 2016

Vocabulaire autour des couleurs | French vocabulary about colors | intermediate-advanced

Le monde des couleurs est un univers fascinant et sans bornes. Il faudrait une vie entière pour en apprendre toutes les teintes, les nuances et les tons.


Ce n'est pas sans raison si Maurice Déribéré, spécialiste de la couleur, a écrit au sujet des couleurs, dans un des livres didactiques de la série Que sais-je?,
« Il n'est guère de domaine peut-être où le vocabulaire populaire ou le vocabulaire de métier ait eu à subir autant de débordante fantaisie que celui de la couleur. »
Effectivement, qui peut dire de savoir toutes les nommer et les distinguer ?
Voici les mille et un mots français autour des couleurs que vous devez absolument savoir !




Commençons par un peu de théorie !

On distingue trois catégories :

  • les couleurs primaires : celles qui ne peuvent pas être recréées par un mélange d'autres couleurs. Ce sont le rouge, le jaune, le bleu.
  • les couleurs secondaires : celles qu'on obtient en mélangeant équitablement deux couleurs primaires. Ce sont le violet, le vert et l'orange.
  • les couleurs tertiaires : toutes les autres, celles qu'on obtient en mélangeant en proportions inégales deux couleurs primaires.
Dans les arts, on distingue aussi les couleurs froides et les couleurs chaudes, les premières étant celles qui tirent vers le bleu, et les deuxièmes étant celles qui tirent vers l'orange. warm and cool colors

D'une même couleur, il peut exister une nuance plus claire ou une nuance plus foncée. light and dark



La majorité des couleurs tertiaires ne sont connues que par les spécialistes d'un certain domaine, comme celui de la mode, de l'ameublement (par exemple l'acajou, qui indique soit la couleur, soit  l'arbre auquel il fait référence), de la peinture (par exemple le bleu Klein) ou dans le monde équestre, pour les robes des chevaux (par exemple la couleur Isabelle, qui indique une nuance de brun).

honeayeater scarlet écarlate myzomèle bird oiseau french vocabulary

On utilise souvent les noms des couleurs pour distinguer les différentes espèces d'animaux, entre autres pour les oiseaux. Effectivement, chez les oiseaux, le mâle présente souvent un plumage coloré qui lui sert à séduire la femelle. Dans le langage courant, on trouve, par exemple, le rouge-gorge, petit oiseau qui, comme le nom dit, a la gorge de couleur rouge. Moins connus mais aussi beaux par leurs couleurs, le rouge-queue noir (un oiseau noirâtre à la queue rouge), la fauvette à tête noire, le myzomèle écarlate ou le passerin indigo.

L'indigo est effectivement le nom d'une teinture et d'une couleur bleu foncé tirant au violet, souvent considéré comme la septième couleur de l'arc-en-ciel, en plus du rouge, du doré, du jaune, du vert, du ciel et du violet.

Parmi les nombreuses nuances de bleu, on retrouve :
  • le bleu ciel. sky blue
  • le turquoise. tuquoise blue
  • l'électrique. electric blue
  • le cobalt. cobalt blue
  • le bleu nuit. midnight blue

Certaines couleurs prennent leur nom de celui des fleurs. Par exemple, la capucine (nasturtium) est une fleur d'un rouge-orangé et par conséquent le nom de cette nuance. Il en va de même pour la fleur lilas (lilac), pour la violette (violet) et pour la mauve.

fleur flower lilas lilac vocabulary french
Le mauve est un des adjectifs qui ne suivent pas la règle selon laquelle les adjectives de couleur qui proviennent d'un nom d'objet sont invariables. Les quatre adjectifs qui suivent font aussi partie des exceptions à cette règle :
  • le pourpre (cardinal red) est une couleur qui prend son nom d'une teinture rouge violacé. Il est aussi la couleur qu'on associe au vêtement que portent les cardinaux.
  • la couleur fauve indique des nuances brunes rougeâtres. Ce terme est souvent utilisé pour décrire la couleur des cuirs naturels. Il veut dire aussi "féroce" quand on l'associe aux bêtes, car on distinguait les bêtes dites "fauves", des autres, rousses ou noires. 
  • l'écarlate (scarlet) est une teinte d'un rouge vif.
  • le vermeil est aussi un rouge vif.
Parmi les nuances de rouge les plus connues, on retrouve aussi :
  • le cramoisi (crimson), un rouge foncé, tirant un peu sur le violet
  • le cerise (cherry), un rouge intense et profond qui rappelle celui du fruit du même nom.
  • le bordeaux, un rouge très sombre.
  • l'amarante (amaranth), couleur tirant au bordeaux mais moins sombre.
  • le rouge sang (blood red).
  • le rouge feu (fire red)

lemon citron jaune yellow vocabuulary french colourParmi les teintes jaunes, notez :
  • le jaune citron (lemon).
  • le jaune canari (canary yellow) (comme le petit oiseau).
  • l'or (gold).
  • le safran (saffron) (comme l'épice).
  • l'ocre (ochre) (nom d'une roche ferrique).

 Quant à la couleur rose, on doit connaître :
  • corail (coral) (comme l'animal marin qui semble un végétal).
  • saumon (salmon)
  • bonbon (cotton candy).
  • pêche (peachpuff).

sapin fir arbre tree french vocabulary
Le vert est une couleur qu'on associe souvent à la nature. C'est pour cela qu'on trouve par exemple :
  • le vert d'eau.
  • le vert émeraude (emerald) (comme le minéral).
  • le vert pomme (apple green).
  • le vert olive (olive green).
  • le vert sapin (fir green).
  • le vert pin (pine green).

Parmi les teintes brunes et marron, il y en a beaucoup qui renvoient au sol, au bois, à la sable. Entre autres :
  • châtaigne (chestnut).
  • châtain (chestnut, dark blond).
  • noisette (hazelnut).
  • chocolat (chocolat).
  • auburn (employé généralement pour les cheveux).
  • brique (brick red).

Le beige qualifie la laine naturelle qui n'a subi ni teinture, ni blanchissement et, par extension, une couleur entre le blanc cassé (un blanc légèrement coloré d'une autre teinte) et le brun très clair.

colours brun marron brown beige chocolat châtain hazelnut vocabulary french

Les noirs les plus connus sont :
  • le noir de jais (jet black) est une teinte de noir qui rappelle le jais, un combustible fossile noir brillant. 
  • fuligineux (sooty, smoky) est un adjectif qui veut dire noirâtre comme la suie, la matière déposée par la fumée après une combustion.
  • le noir d'encre (ink-black)
  • le noir d'ébène  (ebony)
Le cendré (ashen grey) est la couleur grisâtre de la cendre. Le héron cendré, par exemple, est un des nombreux animaux qui prend son nom de la couleur de son plumage.


Pour recréer toutes ces couleurs, dans le monde de la teinture et de la peinture, on utilise des colorants, des pigments, ou des laques (lacquers).


ADJECTIFS

Si une couleur est monotone et manque d'éclat (dull, bland, pallid), comme par exemple un blanc cassé, on peut la définir :
  • fade
  • morne
  • terne
  • estompée
  • blafarde
  • pâle 
  • blême (extrêmement pâle)
  • flou (ça veut dire plus précisement imprécis, vague, vapoureux)
  • délavée (s'il s'agit d'une couleur qui a perdu sa vigeur par l'effet de l'eau, de l'usure, etc.)
Si, par contre, c'est une couleur vive, on peut la qualifier comme :
  • chargée
  • éclatante
  • intense
  • nette 
  • flamboyante (qui a de l'éclat, qui brille, qui resplendit comme le feu)
  • chatoyante (qui brille et resplendit, qui change un peu de couleur selon la lumière)
D'autres adjectifs qui sont souvent utilisés pour décrire une nuance de couleur sont :
  • criard (quand les couleurs sont discordantes et l'éclat est trop fort)
  • reposant (qui donne un sentiment de paix.)
  • cuivré (qui a la couleur du cuivre)
  • mat (qui ne réfléchit  pas la lumière)
  • bigarré (qui présente des couleurs variées, disparates, parfois contrastantes)
  • bariolé (synonyme de bigarré)



VERBES et NOMS

Parmi les verbes qui concernent les couleurs, on trouve :
rougir, bleuir, jaunir, blanchir, noircir, verdir, rosir, brunir, griser, oranger, argenter, dorer, cuivrer et bronzer.
Ils indiquent, selon l'emploi (transitif ou intransitif), le fait de prendre la teinte à laquelle ils font référence ou de rendre quelque chose de cette couleur. Par exemple, rougir, c'est devenir rouge, prendre une teinte rouge, aussi bien que rendre rouge.

leaves feuilles fall automne couleurs french vocabulary rougeoyer

Rougeoyer signifie prendre des teintes tirant sur le rouge et généralement changeantes (selon le CNRTL).
Verdoyer a la même nuance de sens par rapport à la couleur verte, mais il a aussi d'autres définitions, comme commencer à entrer en végétation, prospérer.
Grisonner est synonyme de griser, mais il s'emploie souvent aussi pour les cheveux et les poils qui deviennent gris.

La noirceur, la rougeur, la verdeur et la blancheur indiquent la qualité d'être de la couleur à laquelle elles font référence.

Le noircissement, le rougissement, le verdissement et le blanchissement indiquent le fait de devenir de la couleur à laquelle ils font référence.

Noirâtre, verdâtre, jaunâtre, grisâtre et roussâtre sont d'autres adjectifs qui renvoient à une nuance. Ils indiquent une couleur qui tire vers celle à laquelle ils font référence.



J'espère que cette leçon vous a plu. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et je répondrai tout de suite !

Continuez à étudier le français entre quat'z'yeux !

4 commentaires: