vendredi 21 octobre 2016

Entre quatre yeux, entre quat'z'yeux ou...?

Le français est une langue riche de particularités. Contrairement à l'italien ou à l'espagnol, où l'écrit reflète et respecte toujours la prononciation et vice-versa, le français renferme de nombreuses variantes dans la transcription d'un phonème ou dans la prononciation d'un graphème, ce qui permet de jouer avec les mots (comme dans le cas du verlan) et d'en créer de nouveaux.


L'expression entre quat'z'yeux (nom du blog), par exemple, n'est qu'une des possibles graphies de la locution entre quatre yeux, synonyme de en tête-à-tête. Dans ce cas, quand on parle, on peut choisir :
  • si prononcer chaque mot distinctement, en faisant ou non resonner le deuxième e de entre;
  • ou si ajouter par euphonie un z entre quatre et yeux (excusez le jeu de mots un peu redondant), en supprimant le r de quatre et en prononçant ou non le r et le deuxième e de entre.

Par conséquent, ces différentes prononciations ont amené la création des variantes ortographiques suivantes:
entre quatre-z-yeux
entre quat'z'yeux
entre quat'-z-yeux
entre quat'z-yeux
entre quatres yeux
etc.

L'Académie française conseille d'utiliser l'ortographe originelle entre quatre yeux, mais il reste important de savoir reconnaître les autres formes, car il ne s'agit pas d'une erreur ou d'une fausse liaison.



Pour tout savoir sur l'expression française "à la queue leu leu", cliquez ici.
Pour des expressions à utiliser dans un essai argumentatif, regardez ici.


Voilà. J'espère que mon article vous a plu. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Faites-moi savoir ce que vous en pensez et...

...continuez à étudier le français entre quat'z'yeux!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire